Le sac à dos

Comment faire son choix?

 

Le volume du sac à dos doit être adapté à la durée de la randonnée.

           

 

  • Sac pour la journée:

              volume de 30 à 35 litres : permet de prendre des vivres et des vêtements complémentaires.

 

 

  •  Sac pour quelques jours (2-3)

              volume de 50 à 55 litres : on peut emporter un sac de couchage, un matelas isolant.

 

  • Sac pour les grandes randonnées (1 semaine ou plus) :

              contenance de 60 à 70 litres : sac le plus coûteux.

 

Le sac doit absolument être adapté à votre morphologie. Il est composé de l’élément le plus important: le système de portage. De lui va dépendre votre confort pendant la randonnée. Vous trouvez ensuite: une ceinture ventrale réglable, matelassée, un dos réglable et des sangles de rappel.

 

Il faut toujours choisir son sac à dos chargé. Les magasins spécialisés possèdent des poids. Faites les réglages nécessaires et baladez-vous dans le magasin. Malgré les réglages, si des gênes subsistent, changez de modèle.

 

Les chaussures

Le propos n’est pas de dire que telle chaussure est mieux que telle autre mais de vous fournir les éléments essentiels pour choisir une paire de chaussures de randonnée.

La chaussure idéale n’existe pas.

Le choix d’une paire de chaussure est toujours un compromis entre votre budget et les différents terrains pratiqués tout au long de l’année.

 

Attention !!

Lors de votre achat, vérifiez que vous êtes bien au rayon HOMME ou FEMME.

En effet, la morphologie du pied féminin est différente de celle du pied masculin.

 

Pour choisir votre chaussure, essayez-là avec votre paire de chaussette de randonnée. Selon les marques, prenez une demi voire une pointure au dessus. En randonnée, le pied « gonfle », si la chaussure est trop juste, des frottements vont se produire et des ampoules vont apparaître, rendant la randonnée pénible, voire impossible.

 

Prenez votre temps pour les essayer !

 

Pour éviter entorses et autres désagréments, préférez des chaussures montantes, des semelles avec crampons bien marqués et un laçage simple mais efficace.

 

Aujourd’hui, de nombreux matériaux ont été inventés pour limiter le poids des chaussures et augmenter leur imperméabilité. Beaucoup de modèles possèdent une membrane « respirante» c'est-à-dire évacuant la transpiration.

Ceux-ci apportent un confort indéniable.

 

Pour les adeptes du cuir, certaines marques associent les membranes au cuir.

 

Enfin, pour augmenter la longévité de vos chaussures, il est indispensable de les entretenir par un brossage, un séchage loin d’une source de chaleur et de les laver après chaque sortie.

Vous pouvez également les réimperméabiliser (se conformer aux prescriptions du fabricant). 

 

Les bâtons

Contrairement aux chaussures et sacs de randonnée,  les bâtons et cannes ne sont pas des éléments indispensables du randonneur.

En fait, tout dépend de la randonnée envisagée et surtout, savoir les utiliser. Si vous êtes dans une descente à pente raide et que vos bâtons vous gênent, c’est qu’il y a un problème !

 

En règle générale, une canne ou un bâton en bois peuvent être employés lors d’une randonnée à la journée pour écarter des branches, des fils de fer barbelés, vous aider lors de passages boueux. Ils s’utilisent le plus souvent seuls.

Pour une randonnée sur plusieurs jours et avec la présence de relief, les bâtons de marche s’utilisent par paire et sont télescopiques. Ainsi, pour les montées, ils sont réglés plus court et soulagent la charge jusqu’à 1/5e du poids de l’utilisateur. Pour les descentes, plus longs, ils soulagent jusqu’à 1/4 du poids du porteur.